•  Le B.O du  01/2012:                      

    Le fonctionnement du vivant: Les modes de reproduction

    des êtres vivants.

    -Distinguer les formes de reproduction végétale sexuée et asexuée. Pour la forme asexuée, identifier les organes responsables (tige, feuille, racine) et découvrir quelques techniques (marcottage, bouturage).

    -Vocabulaire: reproduction sexuée, reproduction asexuée, la pollinisation bouturage, marcottage, rhizome


     Connaissances scientifiques: La reproduction asexuée
    Certains végétaux ont un mode de reproduction où la fécondation n’intervient pas.
    Les fougères n’ont pas de fleurs et se reproduisent à partir de spores fabriquées par la plante. Certaines plantes poussent à partir de tubercules ou « rhizomes »(ex : les pommes de terre peuvent germer à partir de « bourgeons » présents sur leurs tubercules).
    Le bouturage permet de faire pousser de nouvelles plantes (un fragment de tige plongé dans l’eau pourra donner des racines).
    D’autres végétaux ont des « bulbes », qui donneront une nouvelle plante (ex : jacinthe).
    Certains végétaux peuvent avoir une reproduction asexuée et sexuée (ex : pomme de terre, la tulipe). 


     

    Situation problème: Analyser  deux images  sur la reproduction asexuée.

    Questionnement sur les deux images:

    1/Quels sont les points communs entre les deux images ?

    2/Comment la plante fait-elle pour se reproduire, pour créer une nouvelle plante?

    Un rhizome est une tige souterraine qui s'allonge et se ramifie. Elle permet ainsi la multiplication rapide de certains végétaux.

     

    Un pied de fraisier produit, au printemps et en été, de longues tiges fines, rampantes : les stolons. À l'extrémité de chaque stolon, le bourgeon s'enracine et donne un nouveau pied de fraisier.

    Le document élève à télécharger:

    D'autres formes de reproduction asexuée:

    Vidéo Réseau Canopé:

     

    Trace écrite:

    La reproduction asexuée
    Certains végétaux ont un mode de reproduction où la fécondation n’intervient pas. Certaines plantes poussent à partir de tubercules ou « rhizomes » (Un rhizome est une tige souterraine qui s'allonge et se ramifie ) (ex : les pommes de terre peuvent germer à partir de « bourgeons » présents sur leurs tubercules). Le bouturage permet de faire pousser de nouvelles plantes. D’autres végétaux ont des  « bulbes », qui donneront une nouvelle plante (ex : jacinthe).                                 Certains végétaux peuvent avoir une reproduction asexuée et sexuée (ex : pomme de terre, la tulipe). 

    fraisier

     

     


     L'évaluation c’est  ici ou là:( rubrique Évaluations cycle 3)

    Et le corrigé:

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    5 commentaires
  • Le B.O du  01/2012:

    Le fonctionnement du vivant: Les modes de reproduction des

    êtres vivants.

    -Distinguer les formes de reproduction végétale sexuée et asexuée. Pour la forme asexuée, identifier les organes responsables (tige, feuille, racine) et découvrir quelques techniques (marcottage, bouturage).

    -Vocabulaire: reproduction sexuée, reproduction asexuée, la pollinisation bouturage, marcottage.


     

     Connaissances scientifiques: Reproduction sexuée
    La reproduction sexuée permet de donner naissance à un nouvel être vivant grâce à la rencontre
    d’un organisme mâle et d’un organisme femelle (c’est la fécondation). C’est le cas des plantes à
    fleurs : les étamines (parties mâles de la fleur) fabriquent du pollen qui viendra féconder un ovule
    présent dans le pistil (partie femelle de la fleur). Parfois, le pistil et les étamines sont présents sur
    la même fleur (ex : la tomate) ; d’autres plantes ont des fleurs qui n’ont que le pistil ou l’étamine
    (ex : le potiron).
    La pollinisation est le transport du pollen jusqu’au pistil par le vent ou des insectes (ex : l’abeille).
    La fécondation est la rencontre entre le pollen (mâle) et l’ovule (femelle). Grâce à cette fécondation,
    le pistil se transformera en fruit et l’ovule donnera la graine.


     

     Situation problème : Analyser un film sur la pollinisation des fleurs. 

    Vidéo: Les fondamentaux, Réseau Canopé :La reproduction sexuée

    Compétences visées:

    L’élève est capable de :
    - pratiquer une démarche d’investigation : savoir observer, questionner ;
    - manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester, argumenter ;
    - mettre à l’essai plusieurs pistes de solutions ;
    - exprimer et exploiter les résultats d’une mesure ou d’une recherche en utilisant un vocabulaire scientifique à l’écrit et à l’oral ;

    -Restituer les informations importantes du film.

    -Écrire un résumé expliquant le phénomène de pollinisation: les étamines produisent du pollen qui est transporté sur le pistil d'une autre fleur par les insectes ou par le vent. Il y a pollinisation.

    -Compléter un schéma de fleur avec le vocabulaire appris.

     

    Notions/ questions formulées par les élèves:

    -Les étamines permettent de fabriquer le pollen.

    -C'est le pollen qui permet aux fleurs de se reproduire.

    -Comment le pollen arrive-t-il aux autres fleurs?

     

    Déroulement de la séance:

    - Prise de représentation des élèves sur la reproduction des végétaux:

    Émission des connaissances élèves et hypothèses.

    Vérification de la compréhension du vocabulaire utilisé ( végétaux, reproduction...)

    -Visionnage de la vidéo au vidéoprojecteur dans la classe ou en salle vidéo.

    -Reprise des hypothèses de départ et validation de celles-ci, préciser les explications des élèves, utiliser les vocabulaire adéquat.

    -A l'oral, en collectif, écrire un résumé. Transcription de ce résumé par l'enseignant au tableau.

    -Trace écrire dans le cahier de sciences de l'élève:

    La   reproduction sexuée:

     Pour se reproduire, la plupart des plantes à fleurs  font des fruits qui ont des graines. pour cela dans la plupart des cas, la  fleur est dotée d'un organe femelle, le pistil, et d'un organe mâle, l'étamine.

    Cette étamine produit du pollen , une poudre composée de petits grains jaunes. Si un grain de pollen rencontre un pistil et féconde l'ovule qu'il héberge, une graine naîtra. Souvent le vent suffit à provoquer cette rencontre, comme pour la tomate.

    Mais parfois, les fleurs sont de deux types: soit mâles avec du pollen, soit femelles avec un pistil ( c'est le cas du potiron). Il faut donc un intermédiaire pour que la rencontre ait lieu: une abeille voyageuse par exemple.

    L'abeille collecte le pollen d'une fleur mâle et en emporte sur son dos pour nourrir sa ruche. Elle butine ensuite une autre fleur, une fleur femelle avec un pistil. Celui ci reçoit le pollen tombé du dos de l'abeille. La fécondation commence alors. Grâce à cette fécondation, le pistil se transformera en fruit et l’ovule donnera la graine.

    -Exercice de mise en mémoire: compléter le vocabulaire de la fleur de pommier:

    Le document enseignant et le document élève:

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique